AFANASSIEV Alexandre : Contes érotiques russes

14,00

1 en stock

UGS : 2842613392 Catégorie :

Contes érotiques russes de Afanassiev A-N

Dieu qu'elles sont paillardes ces barinia, ces femmes de maîtres ! Et quant aux popes donc..., des vicieux cupides qui finiront cocufiés par les moujiks. Dans la vaste steppe, dans les isbas brûlantes, dans les bois profonds, partout sur cette Sainte Terre de Russie, ça copule ! Le moineau avec la jument, la femme du marchand avec le commis, la belle-mère avec le gendre, toutes et tous dans une immense débauche se jouent les pires tours et les plus salaces. Puis enfin, philosophes grognons, le con et le cul disputeront pour trouver une morale à tout cela.

Que le pope soit une des cibles privilégiées de ces Contes, n'est peut-être pas gratuit.
Alexandre Herzen se devait de constater : " Les moujiks méprisent les popes, qui ne sont pour eux qu'êtres fainéants et gens cupides, qui s'emploient à vivre à leurs dépends. Le héros de toutes les obscénités populaires et chansons de rue, l'objet de toutes les moqueries et de tous les sarcasmes, c'est toujours le pope. " Afanassiev, en livrant ce matériau brut, entendait réfuter à l'avance les arguments des détracteurs possibles de ces Contes : " Les littératures des autres peuples offrent beaucoup de contes érotiques du même genre, et depuis bien longtemps déjà nous ont précédés dans cette voie (...) Donc, l'accusation de cynisme grossier adressée au peuple russe équivaudrait à la même accusation adressée à tous les peuples, c'est-à-dire se réduirait à zéro ".
Et d'inviter de vrais chercheurs à aller au fond des choses : " Curieux sous bien des rapports, nos Contes secrets russes sont également remarquables pour une autre raison : au savant fondamental, à l'investigateur en profondeur de l'esprit populaire russe, ils fournissent un vaste champ de comparaison, relativement au contenu, avec les contes du même genre des écrivains étrangers, avec les contes des autres peuples.

Il y a eu une édition en langue française de ces contes, due à la curiosité de Guillaume Apollinaire, mais ces Contes secrets russes furent livré au public français en 1912 et le furent dans un curieux costume.

Collection : LE POCHE
Caractéristiques : 369 pages
11,0cm x 17,5cm x 3,0cm / 0,295kg

Informations complémentaires

Poids 0.30 kg